Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rêve d'aventure
  • Rêve d'aventure
  • : Voyages sportifs et autres voyages dans le monde...
  • Contact

Recherche

Visiteurs


compteur html

Voyages (Suite)

31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 22:30

C'est ce jour que les choses sérieuses commencent !!!
Première grande course de cette édition et quelle course ! 19 kms sous 36°C et un fort taux d'humidité !

7h00 Réveil

7h20 Petit déjeuner, je prends avec moi le reste de mon gâteau sportif maison (j'en avais déjà pris la veille).

8h30 Tout le monde dans le bus, le départ de la course est prévue vers 10h00.

9h30 Une pause toilette est prévue dans un hôtel en cours de route. Jusque là nous n'avions pas rencontré de problèmes de propreté, mais dans ces toilettes il y avait une mauvaise odeur.........le ménage n'avait sans doute pas eu lieu avant notre passage. Apparemment en chine, dans les toilettes publiques, le papier  n'est pas évacué dans le WC (à la turc le plus souvent) mais dans une poubelle..........enfin c'est ce qu'on en a déduit........

9h50 Nous arrivons sur les lieux du départ.Le staff est là qui s'affaire, nous prenons nos bouteilles d'eau, indispensables aujourd'hui vu la chaleur. Puis Jean-Claude nous fait un petit briefing sur le parcours, il y aura un ravitaillement en eau tous les 5 kms environ.
Les marcheurs sont conduits un peu plus loin car ils ne feront que 10 kms.
Une équipe de coureurs chinois participera avec nous à cette course.

10h15 Le départ est donné. Bon sang, ils partent vite devant ! Dès le premier 1/4h je sens que ça va être dur avec cette chaleur humide.......
Le parcours est plat à travers la campagne. Ce sont des chemins de terre, parfois en traversant les villages il y a de la paille étalée au sol, là faut faire attention de ne pas glisser....Parfois il y aura aussi des chemins bitumés.
Les villageois nous encouragent au passage, surtout les enfants tout souriant.
Au bout de 3/4h j'ai vraiment trop chaud, je décide de marcher 3', le plus possible à l'ombre des arbres qui bordent la route. C'est à ce moment que Annick, Rolande et son mari Albert me dépassent en m'encourageant à les suivre. Mais je dis non, je récupère jusqu'au bout des 3'. Je leur demande si on arrive au premier ravitaillement d'eau...........on l'a déjà passé !!!! M..... alors, je l'ai pas vu ??!!  Heureusement que j'ai mes bidons en plus de la bouteille, presque vide. Evidemment je m'asperge autant que je bois !
Après une heure de course, j'ai un coup de mou, j'arrive au deuxième ravitaillement d'eau, celui du 10 km qui est en fait le même que pour le 5 km. Il m'aura fallu 1h08 soit 8,8km/h, c'est pas vite !!
C'est en disant à une personne du staff que j'avais loupé le précédent qu'il me dit que c'était ici ! Et en effet, en regardant autour de moi, les images me reviennent mais je n'ai pas souvenir d'avoir vu quelqu'un me tendre une bouteille d'eau.....Enfin cette fois-ci je la saisie, je prends le temps de remplir mon bidon et je marche encore 3' avant de repartir en courant, comme un escargot !
Pendant un certain temps je vais courir en compagnie d'une jeune chinoise, ensuite ce sera avec un groupe de 3 jeunes garçons qui alterneront course rapide/marche/course rapide.
Tout le long du parcours nous sommes photographiés par le staff, qui d'ailleurs me dépassera sur un chemin de terre battue, et là merci la poussière ! ;)
Je vais réussir à revenir sur Rolande et son mari, et les suivre un bon moment.
Le troisième ravitaillement d'eau arrive, 15km en 1h46 soit une moyenne de 8,5km/h, je suis en baisse..... et si les distances sont correctes 5 km en 38' ça fait du 7,9 km/h. Je repars en courant, pas de pause marche cette fois-ci et j'ai bien fait parce qu'un peu plus loin arrive une côte qui traverse une briquetterie, et là je ne me sens pas de la monter en courant. Je marche donc, tout comme Rolande et son mari toujours devant moi, durant 5 bonnes minutes. Ensuite ça va descendre un peu et redevenir plat, et je vais passer devant ce couple.
Au loin j'aperçois des bâtiments, je me dis que la fin est proche. Je vois un participant venir à ma rencontre, c'est un marcheur, Fabio le bout en train du groupe suisse, qui m'encourage et me dit qu'il reste 2 kms ! J'accélère un peu du coup. Plus loin ce sera Karim Mosta.
Mais qu'ils sont longs ces derniers kilomètres ! Surtout la dernière ligne droite au bout de laquelle je voyais une banderolle rouge que je me fixais comme objectif. Et puis on me fait signe d'aller à droite.......ouf ! c'est la fin, je vois la banderolle d'arrivée, enf ait c'est là d'où nous sommes partis. Un dernier effort et je franchis la ligne en longues foulées rapides.
A mon chrono 2h13'55 pour ces 19 kms soit 8,5 km/h de moyenne, presque 28' pour faire les 4 kms soit 8,5 km/h (plus rapide que les 5 kms précédents).
Et bien pour une première course c'est pas la grande vitesse, et pourtant je n'ai pas fait beaucoup de pauses photos ! Une sortie en endurance quoi ! mais alors épuisante avec cette chaleur humide !

Une fois arrivée, je prends de nouveau une bouteille. Quelqu'un me dit qu'il y a un point d'eau pour se laver, alors je file au bus pour chercher mon change. J'en ressors vite fait car c'est intenable à l'intérieur sans la clim'.
Le lavage sera succint et en plein air..........
Du coup, le temps de me changer, je vais manquer une partie des podiums. Tant pis ça m'apprendra à courir comme un escargot !

Ah oui, pour cette course j'avais oublié mes pastilles de sucre, peut-être est-ce pour ça que j'ai manqué de punch. D'habitude j'en prends une tous les 5 kms. Et puis j'ai regretté de ne pas avoir pris tout mon attirail avec mon chrono, cela m'aurait surtout permis de savoir au moins où j'en étais pour le kilométrage, la vitesse peu importait j'aurais pas pu faire mieux !......

Nous ne retournerons pas à l'hôtel, nous irons directement déjeuner avant d'aller ensuite visiter la Grande Fouille.

Distance

Temps

Vitesse moyenne

Classement étape/36

Classement général/36

Classement féminine/10

Classement V3F/3

18 km

2h13'43

8,5 km/h

26

26

7

  2



Cliquez sur la carte postale

 

 

Vidéo de Jérôme

 



Partager cet article

commentaires

Valérie 07/08/2008 11:55

Pfiouuuuu ! Quelle étape !!! Courir par une telle chaleur, avec l'humidité en prime qui augmente encore la sensation de chaleur, quel calvaire ça a dû être ... Compte tenu des conditions, je trouve ta moyenne-horaire très bien. Et les photos sont sympas, surtout celles des gens recontrés en cours de route.

Sydoky 07/08/2008 14:01



 Oui ça a été la plus dure de toutes ! Et pratiquement pas d'ombre à part dans la traversée des villages.......