Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rêve d'aventure
  • Rêve d'aventure
  • : Voyages sportifs et autres voyages dans le monde...
  • Contact

Recherche

Visiteurs


compteur html

Voyages (Suite)

19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 09:48

TOUR DU PAYS DE CAUX  2010

Mercredi 12 mai, 1ère étape : Doudeville 14,5 km


peteit affiche 2010


9h00 Départ avec Véro pour la Normandie, direction le gîte de Ste Gertrude. Un temps bien gris et un peu de pluie pour faire la route mais circulation fluide, nous sommes sur place dans les 2 heures qui suivent. Même si le temps est maussade, c’est un plaisir d’avoir quitté la banlieue parisienne et pourvoir porter son regard au loin sur un paysage bien verdoyant.


01TPC2010 SONY348 (Medium)

11h00 Nous sommes accueillies par Claude le propriétaire du gîte et organisateur du TPC qui nous précise que notre chambre n’est pas tout à fait prête et que nous la partagerons avec une coureuse du RCC.  Je m’étonnais de la présence sur cette course de nombreux polonais, roumains et slovaques, et il m’en a donné l’explication. Ils viennent des villes jumelées avec Caudebec en Caux, et ils sont arrivés au gîte depuis lundi. C’est pourquoi aujourd’hui c’est un peu le branle-bas de combat car il faut réorganiser les chambrées. Certains sont des habitués de cette course, et notamment la japonnaise Hiroko devenue roumaine puisqu’elle  a connu son mari lors d’un TPC, petite histoire que nous raconte Claude. Une grande délégation belge est aussi attendue, une trentaine de coureurs.
Donc en attendant notre chambre nous partons faire du tourisme à Caudebec en Caux, ville la plus proche du gîte.


02TPC2010 SONY347 (Medium)

03TPC2010-SONY349--Medium-.JPG 04TPC2010-SONY341--Medium-.JPG
12h30 Nous voici de retour pour le repas. Véro n’avait pas prévu de pique-nique mais il y a suffisamment de plateaux repas, donc nous nous installons dans la grande salle où nous prendrons chaque jour nos repas. Nous faisons la connaissance de Thérèse, Jean et Dominique qui s’occupent de la vie du gîte, mais aussi de bien d’autres tâches comme les massages (Thérèse), chauffeur de minibus (Dominique) et inscriptions aux courses sur place (Jean).
Le programme de chaque journée est affiché, et comme Véro commençait de prendre quelques notes, Thérèse nous dit que chaque coureur aura une plaquette en récupérant son dossard avant la première étape.
05TPC2010-SONY346--Medium-.JPG06TPC2010-SONY345--Medium-.JPG07TPC2010-SONY350--Medium-.JPG
14h00 La chance est avec nous, les nuages sont partis et laissent place au soleil ! Alors en attendant de prendre possession de notre chambre, une petite pause au soleil sur le banc à l’entrée du gîte. Celui-ci se situe dans un cadre bien agréable mais seul inconvénient, pas de réseau pour les téléphones mobiles…..
TPC2010-SONY352--Medium-.JPG
14h30 C’est bon nous pouvons monter nos bagages, et nous en avons des sacs ! Ben oui, à cause de la météo incertaine nous avons prévu des vêtements pour tous les temps !
Notre chambre s’appelle « Le Cailly » avec vue sur la rivière et les serres, située au deuxième étage, ça va être dur dur après les courses !
TPC2010002--Small-.JPG

 

TPC2010149--Medium-.JPG
15h00 En route pour Doudeville, et un peu de tourisme avant la compétition. Nous trouvons une place pour nous garer sur le parking de l’hyper marché tout près de la place de l’Hôtel de Ville où déjà s’activent les bénévoles.
Nous faisons un tour du centre ville en passant par la première côte du parcours, rue du Mont Criquet, puis petite pause goûter vers 16h00, avant de marcher jusqu‘au Château de Galleville.
TPC2010-SONY377--Medium-.JPG
17h00 Au cours de notre promenade, nous avions repéré un petit banc au soleil dans un coin de verdure. Nous y faisons donc une longue pause, allongées dans l’herbe, au soleil, et les gambettes surélevées sur le banc.

TPC2010-SONY385--Medium-.JPG
17h40 Il est temps d’aller chercher mon dossard. La place de l’Hôtel de Ville est bien animée maintenant. Je consulte le tableau pour connaître mon numéro de dossard, numéro 11. Une bénévole me remet un sac contenant donc le dossard, que je conserverai pour toutes les courses, et le « road book » avec tous les renseignements divers ainsi que le descriptif de l’organisation pour chaque étape ( horaires, lieux, plan et dénivelé du parcours). Il y a aussi une enveloppe contenant tous les tickets pour les repas du midi et du soir.
Et pendant ce temps, miss Véro a fini par se décider à s’inscrire à cette course ! Elle n’avait prévu que celle du lendemain matin à St Valéry en Caux et celle du vendredi soir à Caudebec en Caux, mais l’ambiance et le soleil ont eu raison de son hésitation ! Super Véro
Elle a le dossard 217  et un beau tee-shirt du TPC2010.

En retournant vers sa voiture pour nous mettre en tenue, nous croisons Bruno qui va participer à  son  4ème TPC, c’est grâce à son blog que j’ai eu connaissance de cette course.

Il fait toujours beau et suffisamment chaud en plein soleil pour courir en court mais avec le vent et l’heure tardive du départ de la course, il risque de faire plus frais en fin de course donc je mets mes manchettes et mes gants de soie. Je prends une mini gourde d’eau et deux pastilles de dextrose.


TPC2010152--Medium-.JPG
18h35 Nous partons dans les rues pour l’échauffement et je termine sur la pelouse d’un stade de foot par quelques gammes de course, Véro m’ayant abandonnée pour pause pipi.
Puis retour vers la place de l’Hôtel de Ville qui est à présent noire de monde.
15’ puls 139/160 et 2,3 km à 9 km/h.
TPC2010154--Medium-.JPG
Quelques minutes avant le départ, l’animateur nous demande d’aller nous placer derrière les drapeaux des différentes nations participants à ce TPC. Puis tous ensemble nous marchons vers la ligne de départ.


TPC2010158--Medium-.JPG
19h00 Pan ! ! C’est parti sous les encouragements des spectateurs. Nous faisons d’abord une petite boucle en ville en remontant par la rue du Mont Criquet puis descente vers la place de l’Hôtel de Ville. Puis nous regagnons la campagne, après une légère côte, pour deux tours. Le paysage, avec ces champs de couleur verte et jaune, me fait de nouveau penser à certaines courses des Foulées de la Soie en Chine. Une des routes empruntées passe derrière le Château de Galleville. A chaque bifurcation nous sommes encouragés par les bénévoles, certains même le font personnellement grâce à notre prénom inscrit sur le dossard.
Le parcours n’est pas difficile et je peux donc bien gérer mon allure marathon comme prévu.
A la fin de la première boucle, en repassant par la ligne de départ, j’entends l’animateur qui me nomme en précisant la région d’où je viens, ça fait tout drôle !
Au cours de la deuxième boucle, je remonte de nombreux concurrents et après le km10 je prends mon allure semi pendant 2 km . Il commence à faire plus frais, le soleil baisse, et ce n’est pas plus mal d’avoir accéléré. Passé le km12 j’accélère encore, c’est plat et ensuite c’est en descente vers l’arrivée. Je croise Bruno qui m’encourage environ 200 m avant de virer à gauche vers la ligne d’arrivée. J’y vais à fond, un dernier virage à droite et sprint sur quelques mètres pour passer la ligne rouge sous les encouragements des bénévoles et spectateurs.
Je jette un rapide coup d’œil à mon chrono : 1h16.

Puis je passe au stand collation boire un verre de coca et manger quelques morceaux de banane. Je file à la voiture de Véro pour me couvrir et je pars à sa rencontre en trottinant. Dur dur en sens inverse, ça remonte !
Il n’y a plus grand monde, chaque coureur que je croise est tout seul, je les encourage. Puis je suis un long moment sans voir personne, je m’inquiète un peu, j’espère que Véro n’a pas abandonné en cours de route……Le jour commence à bien tomber, plus de soleil, et en plus j’ai laissé mes gants dans le coffre de la voiture alors j’ai un peu froid aux mains. Et puis je finis par distinguer au loin une personne qui court et je reconnais le tee shirt bleu de Véro. Ouf ! elle n’a pas abandonné ! Une petite photo et je repars avec elle. J’ai un peu de mal à me caler dans son allure, je commence à fatiguer……Par contre pour elle, ça va très bien. Dans la descente proche de l’arrivée, je vais la laisser finir seule et couper par le parking du super marché pour la prendre en photo juste avant l’arche d’arrivée.
TPC2010167--Medium-.JPG
Une fois arrivée, elle m’appelle pour me dire qu’elle veut aller retrouver ses copines de début de course avec lesquelles elle a fait un bon bout de chemin. Mais les bénévoles en poste du contrôle des arrivées la rappellent parce qu’elle n’a pas franchi la ligne rouge au sol ! Véro leur dit que ce n’est pas grave mais elles insistent, il faut absolument qu’elle passe la ligne pour valider son chrono : 1h38’29. Bravo Véro

Au final un petit footing de récup de 18’ et 2,3 km.
TPC2010 SONY008 (Small)
20h40 Nous voilà reparties à la rencontre de Frédérique et Bénédicte. Nous ne tardons pas à les voir arriver, juste derrière elles  il y a la voiture balai. Je prends de nouveau le raccourci par le parking, j’en profite pour prendre une veste pour Véro et je les retrouve dans la salle de l’Hôtel de Ville où a lieu la remise des récompenses et l’apéritif. Bravo les filles
En même temps nous ferons la queue pour avoir droit à un bon massage de nos gambettes.

Puis retour au gîte Ste Gertrude, en petit convoi de quelques voitures qui suivent Thérèse dans la nuit noire de la campagne.
TPC2010168--Medium-.JPG
22h30 Repas. La salle est pleine, il y a trois rangées de tables. Nous sommes les dernières à prendre place pour déguster notre plateau repas, après avoir donné notre ticket.
TPC2010169--Medium-.JPGTPC2010170--Medium-.JPGTPC2010171--Medium-.JPG
En regagnant notre chambre, nous avons fait la connaissance de la coureuse du RCC, Magali qui était en fait à notre table au dîner.
Il y a eu un peu d’attente pour prendre la douche. C’est le petit inconvénient au cours de ce séjour, seulement 2 douches communes pour les chambres n’ayant pas de douche et toilettes.
Heureusement sur certains sites de courses nous pourrons nous doucher avant de rentrer.

Il devait être plus de minuit lorsque je me suis couchée, et j’ai eu du mal à trouver le sommeil….. La chambre d’à côté abritait deux pipelettes belges

TPC2010 SONY008 (Small)

Voilà pour le récit de cette première course qui s'est bien déroulée, surtout que je ne suis pas habituée à courir le soir en compétition.

La suite de notre séjour devrait bien se passer car nous avons été chaleureusement accueillies et l'organisation de ce TPC est bien rodée.

TPC2010 SONY008 (Small)
Résultats pour cette première étape : 1h16’19. 141ème sur  176 et 6ème V2/V3 sur 10.
16ème féminine sur 30.

 


Relevé de mon Polar
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  1h16'19 14,6
  11,5

    163 / 184

 

Passage au km5 en 27'14

Passage au km10 en 53'47


sylvie1826DOUDEVILLE2010.png

 

profil


Un clic sur la photo pour voir l'album

08TPC2010-SONY351--Medium-.JPG

Partager cet article

Publié par Sydoky - dans TPC2010
commenter cet article

commentaires

VEROBROCQ 26/05/2010 14:04



Avec Sylvie c'est tjs des petites côtes


C'est pas le sommeil qu'on ne trouvait pas, c'est la journée qui a été bien longue


Ah bon tu y retournes, alors moi aussi et je le fais en entier cette fois



Sydoky 26/05/2010 14:09



 


Waooh super alors on bloque ce week-end d'avance 



Bruno 20/05/2010 08:08



ça donne envie d'y aller ;)



Sydoky 20/05/2010 12:44



Eh oui
Sans doute que j'y retournerai l'an prochain pour faire mieux maintenant que je sais que les côtes ne sont pas si terribles que ça



Valérie 19/05/2010 22:26



Quel temps magnifique ! Merci pour ce beau récit richement illustré ! J'aurais assurément eu moi aussi de la peine à trouver le sommeil avec un départ si tardif ...



Sydoky 20/05/2010 12:39



 


Merci Valérie, en effet nous avons vraiment eu beaucoup de chance avec la météo pour ce
séjour