Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rêve d'aventure
  • Rêve d'aventure
  • : Voyages sportifs et autres voyages dans le monde...
  • Contact

Recherche

Visiteurs


compteur html

Voyages (Suite)

28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 10:38

Lundi 7 mai 2012.

 

Départ un peu avant 7h en bus puis métro puis Roissy bus depuis Opéra, et 1h30 plus tard me voici rendue à l'aéroport de Paris Roissy Charles de Gaulle où je retrouve Monique devant le comptoir Prestatair du Terminal 1.

Le temps de trouver les toilettes, lorsque nous revenons au comptoir, tout le monde est en pleine activité ! Chacun doit récupérer ses papiers avec le listing du visa collectif et le sac à dos avec les tee-shirts et documentation, qui m'avait déjà été remis par Jipé. Parmi tous les concurrents, je reconnais Caroline et Sylvain, les amis de ma partenaire de chambre aux Foulées de la Soie en Chine en 2008.

 

Vers 9h30, enregistrement des bagages et remise des 2 billets de vol. Nous devons nous présenter vers 11h à la salle d'embarquement.

DSC04796 (Small)ticket-bagage--Small-.jpg

Avec Monique, grandes habituées des aéroports et grandes voyageuses que nous sommes , nous avons du mal à nous orienter dans ce terminal on a l'impression de tourner en rond  

Après une pause café (merci Jipé), nous décidons de monter à l'étage supérieur pour changer de décor...

DSC04797--Small-.JPG

Mais finalement nous nous retrouvons dans un cul de sac et devons franchir le premier contrôle Une hôtesse, nous voyant un peu perdues, nous confirme que nous sommes au bon endroit Présentation du passeport OK.

DSC04798--Small-.JPGDSC03699--Small-.JPG

DSC04800--Small-.JPG  Au niveau du deuxième contrôle, je retrouve un autre concurrent des Foulées de la Soie en Chine. Mon sac à dos et moi-même passons sans problème cette fouille, par contre il a fallu que je sorte mon APNR de son sac avant de le mettre dans la barquette.

Toutes les formalités d'embarquement terminées, nous patienterons encore avant de prendre place dans l'Airbus A380 en destination de Singapour. 

Je ne sais pas à quoi cela correspondait, mais certains billets avaient une pastille bleue, les autres une verte. Ce sont les bleues qui sont passés en premier pour embarquer, et évidemment Monique et moi avions des pastilles de couleur différente

billet-1--Small--copie-1.jpg Décollage à midi.

Je m'étais présentée avec Monique pour les billets mais finalement nous étions à des places très éloignées. Enfin cela ne me gênait pas trop parce que je dors tout le temps dans l'avion. Et cette fois-ci encore plus car je suis montée  avec un de ces mal de tête et l'estomac barbouillé, et je suis descendue de l'avion à Hanoï dans le même état. Je me suis demandée si ce n'étais pas dû à la malarone...

Je me suis tout de même levée 4 ou 5 fois pour me dégourdir les gambettes, aller aux toilettes et papoter un peu avec Monique qui s'ennuyait

En tout cas cet avion est très confortable, un écran faisant fonction de télé, radio, console de jeux et autres trucs dont je ne me suis pas servie parce que ça me donne encore plus le mal de l'air   Oreiller et petite couverture, plus un petit sac avec chaussettes, brosse à dents et dentifrice nous sont fournis.  

Les repas servis à bord n'ont rien d 'exceptionnel

Mais question décollage et atterrissage, impeccable, pas de bruit, tout en douceur

 

 

Mardi 8 mai 2012.

  

Arrivée à Singapour 6h40.

DSC04801--Small--copie-1.JPG

2h d'attente mais pas besoin de récupérer les valises pour le changement d'avion. Nous prenons un tram pour nous rendre au terminal 2.

DSC04803--Small-.JPG

Et de nouveau un contrôle des bagages à main, j'ai la chance de passer sans problème, ce qui ne sera pas le cas pour Monique, obligée de vider son sac à dos

DSC04805 (Small) DSC04806 b (Small)


billet-2--Small-.jpg

Notre second avion. Cette fois-ci nous sommes dans le même compartiment,  je vais donc changer de place avec un autre participant des Foulées pour être à côté de Monique.

Décollage 9h50.

DSC04807 (Small)hotesse DSC04808 (Small)

 

Arrivée à Hanoï à 12h20.

Nous devons laisser nos passeports avec la fiche de renseignements pour le visa.

Nous récupérons nos valises. Ouf ! pas de perte

DSC03700a (Small)DSC03702 (Small)DSC03703 (Small)

 Nous pouvons sortir de l'aéroport.

Et là, je retrouve cette atmosphère chaude et humide, que j'avais découverte il y a dix ans déjà Enfin cette nouvelle aventure sportive et culturelle sur la terre de mes ancêtres va commencer 

Nous sommes accueillis par l'un des 4 guides de l'équipe vietnamienne.

DSC03707a (Small)

Nous abandonnons nos valises sur le trottoir, pas trop rassurées . Elles seront mises dans un minibus et portées directement dans notre chambre d'hôtel.

DSC03705 (Small)

Quatre bus rouge nous attendent. Nous montons dans le bus 2, et ce durant tout le séjour.

DSC03708b (Small)DSC03709 (Small)

Jean-Claude Le Cornec, fondateur de SDPO, fait la tournée des bus pour se présenter. En effet, il n'était pas avec nous dans l'avion. Il était parti 24h avant, avec l'équipe médicale et quelques participants.

DSC03710 (Small)

 

En route pour le centre ville pour déjeuner dans un restaurant local, le Wild Lotus.

DSC03711a--Small-.JPG

Pendant le trajet, notre guide, Man (ou bien Manh, je ne sais plus) , se présente.

DSC03712 (Small)

 

Quelques vues du paysage.

DSC03713 (Small)DSC03714 (Small)DSC03715 (Small)

DSC03716 (Small)DSC03719 (Small)

 

Distribution des casquettes et des bouteilles d'eau. Des bouteilles seront toujours à notre disposition, au frais à l'avant du bus. Les bus sont climatisés, mais il n'empèche qu'il faut s'hydrater régulièrement, même en dehors des épreuves sportives. Je dois dire que personnellement, c'est un problème quand je voyage, car je bois un peu moins. Je n'ai pas la bouilloire à portée de mains pour les tisanes

DSC03720 (Small)DSC03721 (Small)DSC03722 (Small)

 

DSC03723 (Small)

 

Arrivée au restaurant Wild Lotus.

DSC03724 (Small)

Retrouvailles avec l'équipe médicale SDPO.

DSC03725 (Small)

Nous montons à l'étage dans une magnifique salle, où nous attendent tous les autres concurrents arrivés la veille. Je me retrouve à la table de Jérôme, maillot vert des Foulées de la Chine en 2008, et je fais la connaissance de Sabrina de Facebook qui est là pour écrire les petits reportages quotidiens, courir et marcher. Elle est accompagnée de son mari, dont la montre, comme je vous l'explique dans cet article, me sauvera la mise sur les trois dernières étapes

DSC03726--Small-.JPG

Voici donc le menu de ce premier repas vietnamien dans ce magnifique restaurant

C'était délicieux

menu wild lotus (Small)

 

DSC03733 (Small)

 

1h30 plus tard, nous reprenons la route en direction du Musée d'Ethnographie du Vietnam.

Voici un aperçu de la circulation... En dix ans, motos et voitures se sont multipliées comme des petits pains

DSC03734 (Small)

 

Nous n'avons que 3/4h pour cette visite, un peu court pour tout voir. Je privilégie donc le musée extérieur.

 

Un clic sur la photo pour la visite.

DSC03735--Small-.JPG

(Quelques photos de ce musée en 2002 en cliquant ici)

 

La visite terminée, nous allons enfin nous rendre à l'hôtel et enfin prendre une bonne douche

Circulation encore plus intense, c'est la sortie du boulot

DSC03776 (Small)DSC03777 (Small)DSC03778 (Small)

 

La visite de la Pagode du Lac Hoan Kiem et le petit tour en cyclo-pousse, également prévus ce jour, sont reportés à la fin du séjour, car nous sommes en retard sur le planning

 

bienvenue (Small)

C'est l'hôtel May de Ville qui nous accueille pour cette première nuit.

A la descente du car, j'ai la surprise de voir mes parents Hélas, vu le retard horaire, je n'aurai pas de temps à leur consacrer ce soir. Ils sont là pour deux mois dans la famille et je les verrai donc plus tard à Hué.

 

Avant le départ, un courrier nous avait été envoyé concernant les clés des chambres. Une pochette avec un numéro pour chaque binôme, toujours le même dans chaque hôtel, contenant la carte clé. Avec Monique nous récupérons la pochette 32. Très pratique ce système

DSC03779 (Small)

Nous consultons les autres informations et puis direction la chambre.

DSC03780 (Small)DSC03783 (Small)DSC03784 (Small)

Comme je l'avais dit à Monique, avec SDPO, les catégories des vétérans se font par tranche de 5 ans, donc chacune nous montons d'un cran V4F pour Monique et V3F pour ma pomme

 

Photos de la chambre avant d'étaler notre bazard Nos valises sont bien là

DSC03781 (Small)DSC03782 (Small)

Petites anecdotes : Monique m'a appelée au secours pour la douche Il y avait un système de double-douche et elle n'arrivait pas à trouver comment passer de la pomme d'arrosoir fixe à celle flexible Cela nous a pris quelques minutes, pas douées les filles Ensuite c'était trop brûlant et le bouton était bizarre à manipuler Trop moderne tout ça pour nous

Puis problème de prise avec la bouilloire, celle à proximité ne correspondait pas, pourtant c'était une bouilloire de l'hôtel  Celle de la salle de bain convenait, mais là le cordon était trop court   Avec les moyens du bord, nous avons donc confectionné un petit échaffaudage Qu'est-ce que je n'aurais pas fait pour boire une tisane

 

Le temps passe vite et déjà il nous faut repartir pour le dîner dans un autre restaurant en ville, le Forest Restaurant.

DSC03786 (Small)

 

DSC03788 (Small) DSC03789 (Small) DSC03790 (Small)

Le menu mais sans photo cette fois-ci tout aussi succulent que celui du Wild Lotus.

DSC03793 (Small)

 

Jean-Claude nous présente son équipe SDPO et l'équipe vietnamienne. Le directeur des courses nous fait le briefing pour l'épreuve du lendemain. Et à la fin du repas, nous récupérons nos passeports avec le visa apposé et nous réglons nos frais pour les pourboires du séjour.

 

Anecdote qui nous a donné le fou rire Jean-Claude vient papoter quelques minutes à notre table et il s'assied sur une chaise un peu en retrait dont le siège est recouvert d'un drap rouge... Lorsqu'il se relève, une petite cuillère tombe par terre Et bien en fait, le drap rouge qu'il pensait être un coussin, sûrement pas très moelleux en plus protégeait un plateau contenant les petits bols de sauce   C'était digne d'une vidéo gag

 

De retour à l'hôtel, nous devons préparer nos affaires pour la compétition, course de la Minorité Muong, avec des vêtements  de rechange car nous ne reviendrons pas de suite à l'hôtel.

Il est plus de minuit lorsque nous nous couchons enfin

 

Quel voyage et quelle longue journée Voilà donc pour ces premières 48h non stop 

 

Reportage et photos SDPO ici

 

DSC03794 (Small)

Partager cet article

commentaires

zaza 28/05/2012 21:30


Quel beau récit!Qu'est ce que ça serai si tu avais pris des notes

Sydoky 28/05/2012 21:57



 


Merci Zaza


C'est surtout pour les courses que les notes vont me manquer et en plus sans
photos



Capsulle 28/05/2012 14:25


Salut Sylvie, j'imagine que tu as ressenti des trucs fabuleux en ce début de séjour !

Sydoky 28/05/2012 21:11



 


Oui bien sûr, surtout émouvant de venir courir sur la terre de mes ancêtres



Daniel A. Dubois 28/05/2012 11:52


Tellement détaillé et écrit sur un mode tellement vivant qu'on a l'impression de t'accompagner !... Merci de partager cette belle aventure... même si on en connaît déjà la fin heureuse!!!...
 ;-) !!!...

Sydoky 28/05/2012 13:04



 


Merci Daniel


Mais comme je n'ai pas eu le temps de prendre des notes, c'est plus long pour rassembler mes souvenirs